améliorer son bien être

Une bonne relaxation calme l’organisme entier, comme la température d’une voiture est régulée par son radiateur. La relaxation est le moyen naturel de recharger le corps. Lorsque le corps et le psychisme sont continuellement surmenés, leur efficacité diminue. Pour régulariser et équilibrer le travail du corps et du mental, il faut apprendre à économiser l’énergie produite par le corps, ce qui est en fait, le but principal de la relaxation.

La vie sociale moderne, l’alimentation, le travail, et même ce que nous appelons les loisirs (comme les soirées en discothèques), tout, aujourd’hui, rend la relaxation difficile. Nous dépensons plus d’énergie à garder nos muscles toujours prêts à l’action qu’à produire effectivement un travail utile. Même lorsqu’elle se repose, une personne dépense beaucoup d’énergie, parce qu’elle est inutilement tendue, tant physiquement que psychiquement. Ainsi, la plus grande partie de l’énergie de son corps est gaspillée.

Souvenez-vous qu’au cours d’une journée, notre organisme produit généralement toutes les substances et toute l’énergie qui lui seront nécessaires pour le lendemain. Pourtant, trop souvent, tout cela est dépensé en quelques minutes, lorsque nous sommes de mauvaise humeur, en colère, blessés, ou particulièrement irrités.

Dans l’état de relaxation, presque aucun prana n’est consommé. Ainsi, bien qu’une partie soit utilisée pour maintenir les activités métaboliques de base, tout le reste est stocké. Afin de parvenir à la relaxation parfaite, il faut passer par trois niveaux de relaxation : physique, psychique et spirituelle. Si ces trois niveaux ne sont pas atteints, la relaxation n’est pas complète.