Etre humain, c’est super !

Dans un interview pour Gulf News à Dubaï, Sadhguru examine la nature de l’expérience humaine et dans quelles mesures on peut la prendre en charge.

Q : Pourquoi a-t-on besoin d’un livre sur les techniques intérieures ? Pourquoi a-t-on besoin de dire continuellement aux gens comment vivre leur vie ?

Sadhguru : N’est-ce pas vrai que même le simple fait de se brosser les dents nous a été enseigné par notre mère ou notre père ? Si l’acte de se brosser les dents ne leur avait pas été enseigné, certaines personnes en auraient eu la compréhension par elles-mêmes mais la plupart des personnes n’y seraient pas parvenues. Quand il s’agit de dimensions plus profondes de la vie, certaines personnes les comprendront de toute façon par elles-mêmes, mais la plupart des personnes n’y accèderont pas.

Nous approchons tous les aspects de notre vie de l’extérieur d’une manière scientifique en utilisant toutes sortes de technologies. C’est important que nous traitions aussi notre bien-être intérieur d’une manière scientifique en utilisant les technologies du bien-être.

Pendant longtemps, les gens pensaient que le bien-être intérieur devait être pris en charge à travers la croyance, des philosophies sophistiquées, des idéologies et toutes sortes de superstitions. Voici venu le temps de traiter notre soi intérieur aussi d’une manière scientifique en utilisant les technologies subjectives.

Les techniques intérieures sont disponibles sur plusieurs niveaux, à travers différents programmes, en ligne et aussi dans un livre maintenant.

Q : Quels sont les principaux outils de transformation ?

Sadhguru : Quand on parle d’outils de transformation, il y a beaucoup de manières de l’approcher. L’expérience humaine, qu’il s’agisse de la paix, de la tranquillité, du tourment, du stress, de l’anxiété, de la misère, de la joie, du plaisir, de l’extase, de l’agonie – bref, quelle que soit l’expérience, elle a une base chimique.

Dès que vous parvenez à être serein par vous-mêmes, vous n’avez plus peur de souffrir.

Une façon d’y accéder est de prendre des substances chimiques qui viennent de l’extérieur. Cela se déroule à grande échelle actuellement. Si quelqu’un veut être en bonne santé, il prend des substances chimiques. Pour la paix, il y a une catégorie de substances chimiques, pour la joie, une autre catégorie de substances chimiques.

Ce que nous oublions est que l’ usine chimique la plus complexe sur la planète est le corps humain lui-même. Si nous le dirigeons bien, et si nous devenons le directeur de notre propre usine chimique, alors nous maintiendrons une chimie intérieure bienheureuse.

Dès que vous parvenez à être serein par vous-mêmes, vous n’avez plus peur de souffrir. Une fois que la peur de la souffrance n’existe plus, à ce moment-là vous osez explorer la profondeur et les dimensions de votre vie dans leur totalité. Sans ça, vous menez une vie très restreinte.

Q : Votre livre parle du fait qu’un des outils les plus efficaces de transformation est le yoga ? Dans quelles mesures Isha Yoga est différent de la douzaine d’autres pratiques de yoga exercées dans le monde ?

Sadhguru : Dans la partie occidentale du monde, les gens considèrent le yoga comme un exercice physique, ce qui demeure un total malentendu. Le mot yoga veut dire « union ». Cela signifie d’une certaine façon que vous avez effacé les limites de votre individualité. A cet instant précis, c’est seulement grâce à l’inspiration et l’expiration que vous êtes vivant. Dès que vous fixez une frontière claire entre vous et le monde extérieur, vous n’êtes plus là.

Chaque particule de votre corps est en constante communication avec l’univers entier. C’est ainsi que la vie se déroule.

Il ne s’agit pas seulement de respiration. Chaque particule de votre corps est en constante communication avec l’univers entier. C’est ainsi que la vie se déroule. Quand vous l’expérimentez, nous disons que vous êtes dans l’union du yoga. Si les êtres humains sont disposés à tout inclure dans leur vie, ils n’auront pas à recevoir d’enseignement pour protéger leur existence.

Quand vous mangez une banane, elle devient vous en étant assimilée par votre corps. Cela ne se déroule pas seulement sur un plan physique. Sur le plan empirique, vous pouvez expérimenter le cosmos entier en fusion avec vous-même et devenant vous. Alors vous êtes dans un état inclusif absolu.

Il y a une intelligence dans chacun d’entre nous qui peut transformer une banane ou un morceau de pain en être humain. Si une seule goutte de cette intelligence vous devient accessible, votre vie sera magique. Qu’il s’agisse de la santé, de la paix, de la joie ou de l’extase, vous en serez la source. Même maintenant vous en êtes la source, mais vous attendez un stimulus externe. Vous pouvez vivre cette expérience dans un mode de démarrage automatique.

Q: Comment peut-on faire l’expérience de soi-même sans les soi-disant pièges de la richesse, de la célébrité, du statut et autres accessoires de bonheur que nous avons amassés autour de nous-mêmes ?

Sadhguru : Ce que nous avons est destiné à être utilisé et non à être affiché. Si vous utilisez ce que vous possédez, il n’y a pas de problème mais si vous vous identifiez avec, il y a un problème et alors vous vous faites mal. Si on vous peint avec de la super glue de la tête aux pieds, tout ce que vous touchez se collera à vous, et dans l’espace de quelques jours, vous deviendrez une montagne de n’importe quoi. C’est ce qu’il arrive aux gens. Les techniques intérieures sont un moyen de nettoyer la glue. Utilisez les choses que vous avez mais ne les affichez pas.

Q : Qu’est-ce que peut faire l’homme commun pour équilibrer sa vie spirituelle et sa vie dans le monde extérieur et avoir cependant du succès dans sa carrière ? Est-ce qu’il y a une formule pour ça ?

Sadhguru: Pourquoi pensons-nous qu’être spirituel et avoir du succès sont deux choses contradictoires. Cela provient du malentendu suivant lequel la spiritualité représente une forme d’invalidité.

La spiritualité est un puissant phénomène de responsabilisation. Le succès est quelque chose que vous pouvez choisir. Vous pouvez ne pas avoir autant de succès qu’un autre mais vous pouvez avoir du succès d’une manière différente. Plus vous connaissez un objet quant à son utilisation, mieux vous pouvez l’utiliser. De façon similaire, plus vous savez de choses à propos de vous-mêmes, plus vous devenez super-efficace. Il ne s’agit pas d’être un super humain mais plutôt de réaliser qu’être humain est super!

 Q: Vous dites que le corps humain est une création sophistiquée et que nous l’approchons sans lire un manuel d’utilisation ? Quel en serait le manuel d’utilisation ?

Sadhguru: C’est à l’intérieur de nous. Il existe un million de choses et même si vous ne connaissez qu’une douzaine de ces choses, votre vie va considérablement changer. C’est comme apprendre l’alphabet et le langage. Une fois que vous l’avez appris, vous apprendrez aisément comment lire le manuel d’utilisation à l’intérieur de vous et pourrez bien mener votre vie.

Q : Que faudra-t-il à l’homme pour coexister avec l’environnement et cesser d’ être violent avec lui, pour qu’une relation durable avec lui se développe et prospère ?

Sadhguru : Nous essayons toujours de rendre le monde paisible mais le seul problème est que les êtres humains ne sont pas paisibles. Si vous n’êtes pas paisible, comment pouvez-vous aspirer à ce que le monde le soit ?

Où en est la possibilité si les gens ne connaissent même pas la véritable signification de la paix ? Ils pensent que la paix mondiale signifie haranguer quelques slogans et puis ensuite rentrer à la maison et bien dormir. Cela ne peut se faire sans la foule autour. La véritable paix nécessite une approche engagée de la transformation individuelle. C’est l’engagement d’une vie. Ce type d’engagement n’est pas perceptible ici.

De la même manière que nous enseignons l’alphabet à un enfant, si nous enseignons les fondamentaux quant à comment être serein à l’intérieur de soi à chaque enfant depuis la plus tendre enfance, nous verrons ainsi le monde devenir un endroit charmant. Il y a beaucoup de travail et nous n’avons pas investi dans l’infrastructure physique et humaine pour délivrer un tel enseignement à l’heure actuelle.

Q : Les Emirats arabes unis ont fondé le Ministère du bonheur et il y a beaucoup d’emphase sur le bonheur parmi ses résidents. Est-ce en phase avec votre concept du bonheur ?

Sadhguru : Le bonheur n’est pas un concept, c’est une expérience humaine. C’est une chose merveilleuse qu’une nation ou un état s’engage en faveur du bonheur de ses citoyens. Le succès qu’ils auront dépendra de beaucoup de choses mais s’ils en ont déjà l’intention, c’est merveilleux. 

2018-06-20T17:42:25+00:00