Qu’est ce que le bien être? comment y arrive t’on?

Le bien-être, voilà un terme utilisé partout et tout le temps ! Augmentez votre bien être, trouvez la source de votre bien être, avec les huiles essentielles, plongez dans le bien être, la nourriture bio améliorera votre bien être, etc, etc….

Qu’est ce que le bien être?

Il peut y avoir plusieurs définitions du bien être, admettons simplement que le bien être s’accorde avec un certain état d’esprit de contentement, de satisfaction, de paix intérieure, d’accord avec soi-même. Oui, mais le bien être physique alors? En effet, il existe aussi, d’ailleurs, c’est de celui-là dont on parle le plus souvent. On vous dit que si vous vous sentez bien dans votre peau, vous vous sentirez bien dans votre tête… ah oui? c’est bizarre, j’ai raconté cela à un ami qui divorce, je l’ai vu devenir rouge pivoine. Je lui ai ensuite demandé pourquoi il avait réagit comme cela, il a répondu que son esprit le torturait jours et nuits et qu’aucun produit “bien être” ne saurait apaiser cet enfer.

qu'est ce que le bien êtreCe pourrait il que nous fassions fausse route? Et si le bien être physique n’était possible QUE, SI et SEULEMENT SI le bien être comme état de conscience prédominait ? Nous savons depuis longtemps que le corps et l’esprit agissent l’un sur l’autre et que la vraie solution réside dans l’harmonie des deux. Mais si nous tombons d’accord sur cette définition, c’est sur la méthode que nous pourrons avoir un point de vue différent. Tous les jours, j’entends autour de moi : “Ca va super en ce moment, je vais certainement changer de boulot, avec cette opportunité, je vais rencontrer de nouvelles personnes, arrêter de stresser, je vais pouvoir aller au sport deux soirs par semaines… bref, plus de bien être quoi !” . Vous en voulez une autre? “J’en peux plus de mon boss, il me harcèle, hier, il m’a demandé de lui préparer sa réunion pour lundi sachant qu’on était jeudi, j’y arriverai jamais à moins d’y passer le week end ! Vivement qu’il soit muté celui-là, le prochain, il pourra toujours essayer, je lui dirai tout de suite comment ça se passe avec moi !”. Aller, encore une dernière :” Dès que je gagne un peu plus de sous, je change d’appart, et là, c’est sûr, je pourrai m’acheter le canapé de mes rêves et me détendre pour être plus zen.. ( je crois qu’il parle de bien être ! 😉 )” . Si vous vous êtes reconnu, c’est que vous faites partie de celles et ceux qui pensent que le bien être est la conséquence d’un changement qui se situe à l’extérieur de vous-même. De façon synthétique, votre croyance est : Si demain, j’ai cela ou si demain, il se passe ceci, alors je serai plus.. heureux(se), zen, joyeux(se), en forme, souriant(e), ouvert(e), etc..  Ok, les paris sont ouverts ! Combien y-a-t-il de chances que cela se produise? …je veux dire se produise exactement comme vous l’imaginez bien sûr, car si cela se produisait un peu différemment, alors peut être seriez vous décu(e)? frustré(e)? ..et si cela ne se produisait pas DU TOUT ? Dans quel état seriez-vous?

Aujourd’hui, on nous dit qu’il faut manager notre vie. Pour augmenter notre bien être, il faut apprendre à manager notre stress, mais aussi manager notre vie de couple, manager nos enfants, manager notre belle mère ! manager nos amis… Pour ma part, manager mon stress serait reconnaitre que la névrose n’est pas loin. J’ai préféré l’éliminer, radicalement, sans management ! Tout, autour de nous, nous invite à rechercher la situation qui nous amènerait plus de bien être. Question : si en effet, le bien être est la résultante d’une situation extérieure à nous-même bien managée, quel pourcentage de situations extérieures à moi-même suis-je capable de contrôler? Que celles et ceux qui pensent contrôler le monde autour d’eux lèvent la main !

Ce qui est passé a fui; ce que tu espères est absent; mais le présent est à toi   proverbe arabe

Dans un premier temps, vous acquerrez plus de bien être en vous positionnant fermement dans l’instant présent, le “ici et maintenant”. Cela peut être un concept nouveau pour vous, voire vide de sens, mais sachez que hier n’existe pas (autrement que dans votre mémoire), et que demain, n’est que le fruit de votre imagination. Calculez combien de temps vous passez dans le “hier” et dans le “demain”. Là on discerne alors deux catégories : les “positifs” et “négatifs”. Les “positifs” sont ceux qui ont la capacité de ne retenir que le meilleur du “hier” et le meilleur du “demain”. Les “négatifs”, tout le contraire. Prenons un exemple : Monsieur Coué vient de s’acheter une voiture, il se dit bien sûr qu’il est le plus chanceux de la terre, que tout lui réussit et que tout est possible. Malheureusement, au coin d’une rue, un chauffard grille le feu rouge et emboutit l’avant de cette magnifique voiture neuve. Peu importe, M Coué s’auto-persuade instantanément que l’univers lui a envoyé une épreuve pour tester sa positive attitude et que sans cet accident, il n’aurait jamais rencontrer M  Toushuss avec qui il partage autant de points de vues sur la vie. Madame Calamité maintenant, vient d’acheter une nouvelle voiture, surprise d’en avoir les moyens et que le concessionnaire n’ai pas essayé de l’escroquer. Au coin d’une rue, un chauffard grille le feu rouge et emboutit l’avant de cette magnifique voiture neuve. Ca devait arriver, se dit Mme Calamité, une voiture toute neuve le bien êtreen plus ! je suis bien la plus malchanceuse qui soit, et puis il fallait que je tombe sur ce M Toushuss et son attitude de … Mme Calamité va y penser  toute la semaine et en faire part à ses collègues de bureaux (qui n’en peuvent plus). Si l’attitude de M Coué aide pour vivre, M coué et Mme Calamité vivent tous les deux dans un monde qui n’existe pas. La Réalité est la suivante : à l’instant T de la journée de M Coué et Mme Calamité, un accident de voiture sans dommages corporels s’est produit. Fin de l’histoire. Une fois que le constat est signé, la journée continue. C’est ce qu’on appel la vie, le quotidien qui concerne 100% d’entre nous, ou presque.

Le bien être consiste non pas à manager les situations extérieures à nous-même, mais à manager les situations qui surviennent à l’intérieure de nous-même, à savoir manager notre corps, notre esprit, nos émotions et nos énergies. La première attitude pour accéder au bien être est de reconnaître la Réalité comme l’instant présent, sans jugement aucun. Se dire qu’on a de la chance ou pas de chance est hors sujet, il y a eu collision de deux voitures, c’est tout. Si je prends conscience qu’il est impossible de contrôler les évènements extérieurs, tout du moins en totalité, je dois pouvoir accepter que contrôler mon monde intérieur est la seule chance d’accéder au bien être. Ou alors j’accepte de vivre “par accident”, devenant alors potentiellement dangereux pour les autres, à l’image d’une voiture qui part à gauche quand on tourne le volant à droite.

Il ne s’agit pas de dire qu’il ne faut pas essayer de créer les évènements de notre vie, bien au contraire, mais l’idée du bien être repose sur le fait de ne jamais être affecté (négativement). Observez les gens qui ont du “succès”, d’abord en séparant bien sûr ceux qui ont du succès grâce à leur malhonnêteté de

Le coeur en paix voit une fête dans tous les villages    proverbe indien  

ceux qui ont du succès d’une manière honnête. Là aussi, vous devrez faire la distinction entre ceux qui ont du succès honnêtement et qui sont heureux et satisfaits de ceux qui ont du succès mais ne paraissent pas heureux et paraissent insatisfaits (ils sont beaucoup plus nombreux). Donc si vous avez la chance de croiser un jour cet oiseau rare dont je parle, vous remarquerez que l’équation “si j’ai cela, alors je serai .. heureux, souriant, épanoui, etc..” est inversé. Cela est en fait chez eux : “Si je suis… heureux, souriant, épanoui, etc.. alors j’aurai ceci et cela arrivera”. Vous remarquerez également qu’ils ne sont pas plus à l’abri des coups du sort, mais ils sont comme immunisés, leur corps, leurs émotions et leur énergie semblent intactes aux évènements extérieurs. Ceux-là seulement, peuvent témoigner de cet état de bien être de façon permanente ou régulière.

Maintenant, à part ces oiseaux rares, nous sommes tous des élèves à l’école du bien être, et nous devons utiliser tous les exercices, stratagèmes et potions magiques (légales et à base de produits naturels) pour nous sentir mieux en attendant de devenir des Maîtres yogis. Comme nous sommes désormais conscients de la ligne directrice qui se situe à l’intérieur de nous, nous pouvons utiliser quelques aides des plus efficaces tels que la méditation, le yoga, l’ayurveda, l’aromathérapie, la chromothérapie, les massages de toutes sortes, le feng shui, le Reiki, la lithothérapie, etc…

2018-06-28T19:35:36+00:00