Swami Sri Yukteswar, une figure de proue spirituelle de l’Inde, a dit, « l’amour ordinaire est égoïste, obscurément enraciné dans les désirs et les satisfactions. L’amour divin est sans condition, sans frontière, sans changement. Les tracas du cœur humain disparaissent à jamais au toucher de l’amour pur.” Combien d’entre nous peuvent aimer comme çela? Combien le veulent? Seulement une poignée.

La définition d’un mirage vécu dans le désert est la suivante : apparition, vision appelant à croire que l’objet vu sera la solution à notre désir et/ou malheur du moment. Les relations et particulièrement les relations amoureuses sont du même ordre. Par un méchanisme complexe mêlant chimie et psychologie, nous voyons l’autre comme une solution possible à tous nos malheurs. Comme si nous n’étions pas complet, l’autre viendra nous apporter ce qui nous manque, la liste fut elle interminable…

qu'est ce que le bien êtreL’être humain, organisme vivant d’une ultra complexité, est en fait, complet, et ne nécessite personne pour le rendre heureux. Attention, cela ne veut pas dire qu’il est capable de vivre seul, sans personne autour de lui. Je parle juste de cette relation avec l’autre tant recherchée et synonyme de bonheur parfait. C’est précisément parce qu’il croit qu’il n’est pas complet qu’il va chercher toute sa vie ce quelqu’un d’autre qui lui apportera tous les manques physiques, affectifs, psychologiques qu’il aura accumulés au cours de ces années de vie et principalement d’enfances. Pour bien comprendre ces phénomènes, il nous faut nous replonger dans tous les ouvrages de Freud et ses amis. Si l’un recherche inconsciemment la mère, celle ci recherche le père.. tous nos partenaires sont les remplaçants inconscients de nos expériences affectives ratées. Se rendant compte au bout d’un certain temps que ce partenariat inconscient basé sur le “donne moi ce qui me manque” ne fonctionne pas vraiment ou pas du tout, nous portons naturellement notre attention sur une nouvelle “proie”..

Il s’agit là d’un mirage ! Apprenez à vous connaître ! Devenez complet par vous même et soyez heureux d’abord, ensuite, il vous sera possible consciemment d’accepter un partenaire non plus pour prendre ce dont vous avez besoin, mais bien pour partager ce que vous avez en grande quantité. Comment voulez-vous donner de l’amour si vous êtes désespérément à la recherche de celui-ci? On ne peut donner que que l’on a.. et c’est vrai pour la gentillesse, l’argent, la bonne humeur, la joie, la paix, etc..

L’amour inconditionnel

Pour aimer de cette manière , cela exige un acte volontaire, fort et décisif, d’ignorer les idées et les attitudes adolescentes enracinées culturellement que la plupart d’entre nous ont au sujet de ce qu’est l’amour. Pour aimer de cette manière cela demande une immersion totale dans notre présence divine qui est calme en toutes circonstances, et de voir chacun de manière égale comme une expression unique de la conscience infinie.

Pensez à toutes les histoires de romance, de héros surmontant de grands obstacles pour être avec leur bien-aimée, comment la vie d’une personne fut parfaite au moment où elle a trouvé cet être spécial . Ce ne sont que des histoires et des fantasmes, et nous devons rester dans la réalité autant que possible.
C’est seulement dans la réalité que nous trouverons la paix et l’amour véritable. Sortez définitivement de votre tête qu’il existe ce quelqu’un de spécial, ou que votre vie serait différente si seulement votre famille ou vos amis étaient différents, ou que les choses seraient tellement mieux si votre amant était finalement devenu la personne que vous espériez .

Je suis souvent interrogé sur les relations humaines. Quand cela ira t’il mieux? Dois-je quitter mon mari? Y’a t-il quelqu’un quelque part de mieux pour moi? Pourquoi mes amis me rabaissent ils toujours ? Comment puis-je lui pardonner de m’avoir trompé(e) ? etc… . Rappelez-vous que votre thème astrologique (et nous en avons tous un) reflète votre karma personnel. Sauf si vous avez épuisé le karma spécifique au domaine des relations, si vous quittez ou changez une relation, sans vous changer vous-même, ce modèle va continuer à s’exprimer quelle que soit les nouvelles relations que vous trouverez.

Pour épuiser votre karma “relations humaines” une décision doit être prise. Décidez enfin que vous en avez eu assez de ces expériences que vous attirez indéfiniment. Mais vraiment ! Plus jamais vous ne mettrez votre bonheur dans les mains des «autres» personnes, en ayant des attentes sur la façon dont elles devraient être, pour ensuite être déçu lorsqu’elles agissent simplement comme elles sont. Pour épuiser votre karma des relations il est nécessaire d’abord que vous preniez le temps de faire attention à comment les gens sont vraiment, de les aimer et de les reconnaitre dans toutes leurs actions, puis de décider consciemment si vous voulez vraiment faire l’expérience de cette relation.

Exercice utile

  • Lorsque vous rentrez dans une relation avec quelqu’un, rappelez-vous que la plupart des gens sont en pilotage automatique 95% du temps. Leurs actions sont conditionnées , par la façon dont ils ont été élevées, comment ils choisissent de voir le monde, et leurs motivations dans la vie, dont la plupart ne sont même pas conscients.
  • Pratiquez la prise de conscience dans vos relations, en particulier celles que vous aimeriez changer. Pour ce faire, souvenez-vous de vos rencontres passées avec la personne que vous êtes sur le point de vouloir comme partenaire ou ami(e). Quel sentiment vous a-t-elle donné ? Mauvais? De culpabilité? De honte? D’inutilité? Stupide? D’angoisse? De peur? Qu’est-ce qu’elle a fait ou dit pour vous faire sentir de cette manière? Quelle façon de parler utilisait elle? De quoi parlait elle? Etc. Prêtez attention à son mode de communication.
  • Ne jugez pas ces personnes. Vous le faites tellement souvent! Le but de tout cela est de vous mettre en accord avec la réalité, de sorte que vous puissiez voir, que la façon dont les gens agissent envers vous n’ a rien de personnel. Ils sont en pilotage automatique, et il se trouve que vous êtes réceptif à leur programmation. Votre karma correspond. C’est autant de votre faute que la leur.
  • N’essayez pas de les changer. Vous ne ferez que vous frustrer . Admettre la vérité de leur être et aimez les . Décidez si vous voulez vraiment continuer à jouer ce jeu avec eux. Si oui, très bien. Si non, ne demarrez pas le programme. Il n’en tient qu’à vous! Plus vous serez habile à cet exercice, plus la situation deviendra comique .