Travailler avec la respiration

Une fois installé sur votre coussin, le dos droit, les jambes croisées, les mains jointes sur les genoux et les yeux fermés, la méditation commence. Dirigez votre attention vers la zone entre votre lèvre supérieure et votre nez, là où l’air paraît frais lorsque vous inspirez et chaud lorsque vous expirez, et maintenez votre attention à cet endroit tout au long de la séance de méditation. Ne prêtez aucune attention aux pensées ou aux émotions qui vous viennent à l’esprit. Elles vont et viennent comme des bulles dans une bouteille ou comme les nuages qui traversent le ciel, elles sont une activité séparée de l’esprit qui ne vous distrait pas. Pour vous, l’esprit est concentré sur la sensation légère d’inspiration et d’expiration.

exercice yogaSi vous ne parvenez pas à sentir cette sensation juste au-dessous du nez, déplacez votre attention à l’intérieur du nez où vous pourrez la sentir. L’emplacement exact n’a pas d’importance, mais résistez à la tentation de suivre le souffle jusqu’aux poumons. restez concentré sur l’emplacement choisi. Si votre attention commence à s’égarer, ramenez-la doucement à votre respiration. On dit souvent que vous devez agir comme une sentinelle aux portes d’une ville qui ne quitte jamais  son poste et surveille attentivement tout ce qui entre et sort par ces portes. Le souffle est un bon point d’attention pour différentes raisons. Premièrement, la respiration nous accompagne du berceau jusqu’à la mort. Sans souffle, nous mourrions en quelques minutes. Deuxièmement, léger et transparent, le souffle est un parfait symbole du monde spirituel invisible. Troisièmement, le souffle unit corps et esprit : immatériel comme l’esprit, il maintient le corps en vie à chaque instant. Quatrièmement, le souffle représente notre absorption du monde extérieur et donc l’unité entre extérieur et intérieur. Enfin, en apaisant notre souffle nous calmons notre esprit et notre corps.

Cette méthode d’observation du souffle était enseignée par Bouddha, le prince des méditants. C’est le fondement de toutes les méthodes de méditation. Si vous ne devez utiliser qu’une méthode choisissez celle-ci. Même en utilisant d’autres méthodes, il est toujours bon de commencer chaque séance en vous concentrant quelques minutes sur la respiration.

Si vous préférez, vous pouvez vous concentrer sur votre abdomen qui se soulève et s’abaisse à chaque souffle plutôt que sur le point d’entrée et de sortie de vos narines. Essayez les deux variantes si vous le souhaitez, mais ne passez pas de l’une à l’autre au cours d’une même séance et une fois que vous avez trouvé celle que vous préférez, il vaut mieux ne plus changer de technique. Il est très tentant en méditation d’imaginer qu’il y a toujours une meilleure technique que celle que vous utilisez. Evitez la tentation. La constance est un des éléments essentiels pour une bonne pratique de la méditation.

Découvrez la nature de votre respiration

La respiration dépend du fonctionnement du diaphragme, le plus grand muscle du corps situé au-dessous des poumons et au dessus du plexus solaire. Le plexus solaire est, en dehors du cerveau, la plus grande concentration de tissus nerveux de l’organisme. La respiration profonde (c’est à dire aller chercher sa respiration le plus bas possible et non respirer à fond) apaise ce que l’on appelle parfois le second cerveau. Grâce à cette méditation, observez et corrigez votre respiration.

1 Assis ou allongé, respirez normalement, et observez ce qui se produit. Votre respiration vient-elle du haut de votre poitrine ou du plus profond de votre abdomen ?

2 Concentrez-vous sur votre diaphragme et essayez de faire descendre votre souffle jusqu’à la base des poumons. Ils peuvent se dilater beaucoup plus à cet endroit que plus haut à l’arrière des côtes.

3 Maintenant dirigez votre attention vers la texture de votre respiration. Est-elle douce et rythmée ou hachée et saccadée? Est elle silencieuse ou bruyante? La décririez-vous comme douce ou heurtée, régulière ou irrégulière?

4 Après avoir identifié les défauts de votre respiration, passez quelques minutes à les corriger en les travaillant à tour de rôle.

2018-06-20T19:20:35+00:00