Prenez pleinement conscience de la respiration.

Maintenant que vous avez identifié et corrigé vos mauvaises habitudes respiratoires, essayez d’avoir de bonnes habitudes durant la journée.

  • Prêtez attention à ce qui se produit sur votre respiration lorsque vous devenez anxieux, agité ou quand vous vous mettez en colère. Votre respiration s’accélère-t-elle et devient-elle moins profonde? Faites l’effort conscient de la ralentir et de l’approfondir.
  • Prêtez attention à l’effet qu’ont certaines activités sur la respiration. Que se passe t-il quand vous buvez du café ou de l’alcool? Si vous êtes fumeur, que se passe-t-il lorsque vous vous relaxez? Combien de temps votre respiration met-elle à redevenir normale après un effort?
  • Essayez de prendre pleinement conscience de votre respiration. Développez gratitude et respect pour l’air que vous respirez et pour le corps qui effectue la respiration.

Parlez et respirez

Prêtez une attention toute particulière à la relation entre la parole et la respiration. Les deux activités sont étroitement liées parce que nous utilisons l’expiration pour parler.

1 Vous remarquerez que les personnes qui parlent vite et de façon saccadée respirent vite et de façon saccadée. Les personnes qui parlent avec fluidité, respirent également avec fluidité.

2 Prêtez également attention à ce qu’il se passe quand vous êtes interrompu au milieu d’une phrase. retenez-vous votre souffle après avoir retenu le flot des paroles? Retenir son souffle de cette manière est une des causes majeures des tensions qui s’accumulent souvent lorsque nous sommes engagés dans des conversations, surtout des conversations stressantes, ou lorsque plusieurs personnes essaient de parler en même temps.

3 Faites consciemment l’effort de détendre votre respiration au cours des conversations et perdez surtout l’habitude de contrôler et de retenir votre souffle. Rien ne devrait empêcher une respiration douce et régulière.

Respirez pour être en bonne santé

En dehors de la correction de vos mauvaises habitudes respiratoires, n’essayez pas de changer votre façon de respirer (comme par exemple dans certains exercices de yoga) sans avis médical ou sans l’aide d’un professeur qualifié. Cependant, la respiration alternée est sans risque et même efficace pour dégager les sinus et aider à prévenir les infections respiratoires.

  • Bouchez-vous une narine à l’aide de votre pouce et inspirez normalement par l’autre narine. Maintenant libérez la première narine, utilisez-la pour expirer tout en bouchant la seconde naine à l’aide de votre majeur. A la respiration suivante, inspirez par la narine libre puis libérez par l’autre narine.
  • Si nécessaire, cet exercice peut parfois être utilisé durant toute une séance de méditation.