Reflétez ce qui est autour de vous

Sadhguru: Votre monde intérieur- si vous voulez l’appeler comme cela- devrait seulement être un reflet de ce qui vous entoure. Cela est peut-être diamétralement opposé à certaines théories morales qui disent que le monde extérieur et le monde intérieur ne devraient pas se toucher, sinon vous seriez contaminés par tout ce qui vous entoure. Ce n’est pas vrai. Vous devenez corrompus par ce qui vous entoure seulement quand vous avez des opinions sur tout.

Vous considérez une chose comme bien, une autre comme mauvaise. Vous vous attachez à ce que vous considérez de bien. Vous essayez désespérément d’éviter ce que vous considérez de mauvais, et cela vous dicte votre conduite de l’intérieur. Ce n’est pas une manière d’être. Voir toutes les choses simplement comme elles sont réellement- c’ est la bonne façon d’être au fond soi. Si vous voyez quelque chose différemment de ce qu’elle est vraiment, cela veut dire que vous contaminez le monde avec vos opinions et vos préjugés.

Atteindre l’ultime, plutôt que de vous définir à travers des schémas de pensées et d’émotions, est la plus grande et une des choses les plus importantes que vous pouvez faire dans la vie.

La Création est faite pour que la voyiez telle qu’elle est, pas pour que vous la voyiez de la façon dont vous voudriez qu’elle soit. C’est un crime que l’humanité commet à propos de la création du Créateur. Une création tellement magnifique- qu’y a-t-il que vous ayez à faire ? Absorbez-la si vous pouvez – rien de plus- et encore ce n’est pas si simple parce que la création est considérablement complexe. Il n’y pas simplement des choses, mais tant de phénomènes qui se passent juste ici- l’un dans l’autre, tout dans le même espace, tout au même moment.

Tout ce que vous croyez du passé, tout ce que vous pensez qui sera dans le futur est là. Si vous voyez tout tel que c’est, si l’entière création se reflète en vous, si vous pouvez contenir la création telle qu’elle est en vous, vous devenez la source de la création même. C’est la manière d’être, à l’intérieur et à l’extérieur.

Ne soyez pas un cas psychologique

Soit vous existez ici comme une partie de la création, ce qui est plutôt bien, ou vous devenez comme la source de la création même, ce qui est fantastique. Mais être un cas psychologique n’est pas une bonne chose. Pour ne devenir qu’ un cas psychologique, vous auriez pu épargner à votre mère le souci de vous mettre au monde. Elle aurait pu mettre au monde un dossier, et quelqu’un aurait étudié le cas. Cela ne vaut pas la peine d’être un cas psychologique. Si vous considérez seulement vos pensées et émotions comme étant votre vie et qu’il n’y rien d’autre au-delà de ça pour vous, vous êtes un cas psychologique. Vous ne devriez pas mourir comme un cas psychologique- une accumulation de pensées, émotions et préjugés. Vous devez devenir une vie vibrante et complète. Ce sont les choses les plus importantes dans la vie.

Atteindre l’ultime, plutôt que de vous définir à travers des schémas de pensées et d’émotions, est la plus grande et une des choses les plus importantes que vous pouvez faire dans la vie. Vous devriez aspirer à devenir une vie totale et complète. Une vie complète ne veut pas dire sortir et réaliser toutes sortes d’exploits dans le monde. Cela veut dire vous permettre d’ évoluer en profondeur. Chaque être humain devrait faire cela.

Faites ce qui est vraiment nécessaire

Ce que nous faisons est déterminé par ce qui est nécessaire. De nos jours, partout où je vais, les gens me connaissent comme quelqu’un qui a planté tant d’arbres, éduqué tant d’enfants, construit tant d’hôpitaux etc… Je frémis à la pensée que c’est ce pour quoi je suis connu. Il est très dommage que la plupart des gens ne pensent pas au-delà de la nourriture, éducation et des choses comme cela.

Supposons que le pays ou le monde aille vraiment très bien- tout le monde aurait assez à manger, tout le monde serait bien éduqué, tout se passerait bien- quel signification aurait la construction d’ une Ecole Isha Vidhya et de donner un repas du midi ? Pour le moment, quand les enfants n’ont pas mangé correctement, le repas du midi semble une grande bénédiction. C’est une bénédiction uniquement à cause de la cruauté de la pauvreté. Ce n’est pas une vraie bénédiction. Uniquement parce que nous avons créé des êtres humains sans assez de nourriture pour eux, leur servir un repas semble être une chose extraordinaire. Je ne pense pas que ce soit le cas. Il est regrettable que des choses comme celles-là soient encore nécessaire dans le monde.

Votre monde intérieur devrait seulement être le reflet de ce qui vous entoure.

Même si tout le monde avait suffisamment à manger et avait tout ce qu’il souhaitait, augmenter l’expérience de la vie vers sa possibilité ultime serait toujours aussi important. Au final, c’est le but de toute vie- de s’épanouir à son potentiel maximum. Que ce soit une petite plante, un arbre, un éléphant, une fourmi, un homme, ou une femme- le but ultime est de devenir une vie complète.

Mais pour être dans ce monde, nous devons jouer une sorte de jeu. Alors jouons un jeu qui est d’une utilité maximum et d’une signification pour tout le monde autour de nous. Si vous reflétez la création juste telle qu’elle est, il n’y a pas de besoin personnel de jouer un jeu et pas de compulsion de faire partie d’aucun jeu. Que vous vous retiriez dans une grotte ou que vous plongiez dans le marché financier, c’est encore un jeu. La seule manière de ne faire partie d’aucun jeu est de se dissoudre. C’est une chose extraordinaire à faire, mais quand des êtres humains atteignent une certaine clarté en eux-mêmes, ils deviennent d’une immense valeur pour les autres autour, alors c’est bien s’ils peuvent rester encore un peu et apporter un peu de clarté aux autres.