Les avantages et les utilisations du Neem, la “Feuille des Merveilles”

Sadhguru se penche sur les nombreux avantages médicinaux et les utilisations des feuilles de neem, un produit naturel polyvalent qui peut être utilisé de manière bénéfique sur la peau, contre le cancer et les bactéries, et dans la sadhana (pratique spirituelle).
Le neem est un arbre sans équivalent. L’arbre de neem a plus de 130 composés différents biologiquement actifs, et la feuille de neem est l’une des feuilles les plus complexes que vous pouvez trouver sur la planète.

1 Avantages anti-cancer du neem

Le Neem a de nombreux avantages médicinaux incroyables, mais l’une des choses les plus importantes est qu’ il tue les cellules cancéreuses. Tout le monde a des cellules cancéreuses dans leur corps, mais normalement, elles sont désorganisés. Cependant, si vous créez certaines situations dans le corps, elles s’organiseront. Tant que ces cellules traînent par elles-mêmes, ce n’est pas un problème. Si elles se réunissent toutes au même endroit et s’organisent, cela deviendra un vrai problème. C’est comme le passage de la petite criminalité au crime organisé. C’est un problème sérieux. Si vous consommez du neem tous les jours, il maintiendra le nombre de cellules cancéreuses dans le corps dans une certaine limite, de sorte qu’elles ne se ligueront pas contre votre système.

2 Avantages anti-bactériens du neem

Le monde est plein de bactéries. Et le corps aussi. Il y a plus de micro-organismes qui vivent en vous que vous ne pouvez l’imaginer. La plupart de ces bactéries sont utiles. Sans elles, vous ne seriez pas capable de digérer quoi que ce soit. En fait, vous ne pourriez pas exister sans elles. Mais certaines bactéries peuvent vous causer des problèmes. Votre corps dépense constamment de l’énergie pour gérer ces bactéries. Si des niveaux excessifs de bactéries apparaissent, vous vous sentirez «déprimé» parce que votre mécanisme de défense doit dépenser trop d’énergie pour les combattre. En utilisant le neem en interne et en externe, vous pouvez gérer ces bactéries de manière à ce qu’elles ne prolifèrent pas, et votre corps n’aura pas à dépenser trop d’énergie pour les combattre. Si vous consommez une certaine quantité de neem sur une base quotidienne, il détruira les bactéries gênantes dans la région intestinale, et votre côlon restera généralement propre et exempt d’infection.
De plus, s’il y a une légère odeur dans certaines parties du corps, cela signifie que les bactéries sont un peu plus actives là-bas. Presque tout le monde a quelques problèmes de peau mineurs, mais si vous lavez votre corps avec du neem, il deviendra propre et radieux. Si vous frottez votre corps avec de la pâte de neem avant de prendre un bain, laissez-le sécher pendant un certain temps, puis rincez-le avec de l’eau, il agira comme un bon nettoyant antibactérien. Alternativement, vous pouvez faire tremper quelques feuilles de neem dans l’eau pendant la nuit et vous baigner avec cette eau le matin.

3 Avantages du neem pour la sadhana

Avant tout, le neem génère de la chaleur dans le corps. Cette création de chaleur aide à générer des formes d’énergie intenses dans le système. Différentes qualités peuvent être prédominantes dans le corps – deux d’entre elles sont le sheeta et l’ushna, en termes traditionnels. Le mot le plus proche pour “sheeta” en français est “froid”, mais ce n’est pas exactement cela. Si votre système se déplace vers sheeta, les niveaux de mucus dans le corps vont augmenter. L’excès de mucus dans le système est lié à une variété de conditions, qui peut aller du rhume et de la sinusite à beaucoup d’autres problèmes.
Pour un hatha yogi, le neem est particulièrement important car il garde le corps légèrement orienté vers l’ushna. Ushna signifie que vous avez du “carburant” supplémentaire. Pour un sadhaka qui explore un terrain inconnu, il est plus sûr de transporter une boîte de carburant en plus, juste au cas où votre système aurait besoin de cette puissance supplémentaire. Vous voulez garder le feu légèrement plus élevé qu’il n’est généralement nécessaire. Si le corps est dans un état de sheeta, vous ne serez pas capable de beaucoup d’activité. Mais si vous gardez votre corps légèrement du côté de l’ushna, même si vous voyagez, mangez dehors ou êtes exposé à quoi que ce soit d’autre, ce feu supplémentaire en vous brûlera et supportera ces influences extérieures. Le Neem est un grand soutien dans cette direction.

Quelques infos à garder en tête

Une chose à garder à l’esprit, lorsqu’il est consommé en excès, le neem peut tuer les spermatozoïdes. Au cours des quatre à cinq premiers mois de la grossesse, lorsque le fœtus se développe, les femmes enceintes ne devraient pas prendre de neem. Le neem ne cause aucun dommage aux ovaires, mais il provoque un excès de chaleur. Quand une femme vient de concevoir et qu’il y a trop de chaleur dans le corps, elle peut perdre le fœtus. Si une femme envisage de concevoir, elle ne devrait pas consommer de neem parce qu’il y aura un excès de chaleur, et le système pourrait traiter le bébé comme un corps étranger.

Si la chaleur augmente, certains changements se produiront dans le système – les femmes le remarqueront plus que les hommes. Dans le cas où cela affecte le fonctionnement normal du corps, nous réduirons la chaleur dans une certaine mesure, mais nous ne voulons généralement pas abandonner le neem parce que pour les gens qui pratiquent une sadhana, une certaine quantité de chaleur dans le système est nécessaire. Une fois qu’elles commencent à prendre du neem au quotidien, certaines femmes peuvent voir leurs cycles menstruels se raccourcir. Dans ce cas, buvez simplement plus d’eau. S’il ne suffit pas de boire plus d’eau pour réduire la chaleur, ajoutez un morceau de citron ou le jus d’un demi-citron dans l’eau. Une autre option est l’huile de ricin. Si vous en mettez une partie dans votre nombril, à votre chakra anahata, au creux de la gorge et derrière les oreilles, cela refroidira instantanément le système.

2018-06-11T13:10:31+00:00