Que considérons-nous être un état de bien-être?

Commençons par une question simple : que considérons-nous être un état de bien-être ?

Très simplement, le bien-être est juste un profond sentiment de bonheur intérieur. Si vous êtes bien dans votre corps, on appelle cela la santé. Si cela devient très agréable, on appelle cela du plaisir. Si votre esprit est agréable, on appelle cela la paix. S’il devient très agréable, on appelle cela la joie. Si vos émotions sont agréables, on appelle cela l’amour. Si elles sont très agréables, on appelle cela la compassion. Si les énergies qui vous compose deviennent agréables, on appelle cela la félicité. Si elles deviennent très agréables, on appelle cela l’extase. Voilà tout ce que nous recherchons en réalité : cet état « agréable » à l’extérieur comme à l’intérieur. Quand cet état est intérieur, il est nommé paix, joie, bonheur. Quand votre environnement devient agréable, on le nomme « succès ».

Donc, essentiellement, toute expérience humaine n’est qu’une question de ressenti agréable ou désagréable avec des variations entre les deux.

Quel est votre degré de bonheur?

Mais combien de fois dans votre vie avez vous vécu de journées totalement joyeuses, sans un seul moment de stress, d’angoisse, d’agitation ou d’irritation ? Combien de fois avez-vous vécu en totale extase pendant 24 heures ? Quand cela s’est-il produit pour la dernière fois ?

La chose vraiment incroyable est que pour la plupart des gens sur cette planète, pas un seul jour ne s’est passé exactement comme ils le souhaitaient ! Malgré cela, tout le monde a fait l’expérience de la joie, de la paix, même de la félicité, mais seulement de façon temporaire. Nous ne parvenons pas à les faire durer. On arrive parfois à en faire l’expérience, mais cela retombe toujours. Et rien de particulièrement effroyable n’a besoin d’arriver pour que cela retombe. Un simple rien peut nous déséquilibrer.

Un matin nous sortons et quelqu’un nous dit que nous sommes une personne merveilleuse, nous passons alors la journée sur un petit nuage de bonheur. Mais quand nous rentrons à la maison, et que nos proches nous disent qui nous sommes vraiment, tout s’écroule !

Ca vous rappelle quelque chose ?

Que recherchons-nous vraiment?

Pourquoi avons-nous besoin de nous sentir bien ? La réponse est évidente. Quand nous nous sentons bien, nous sommes naturellement agréables avec les autres et ce qui nous entoure. Aucun texte sacré ou autre philosophie n’a besoin de nous dire d’être bons avec les autres. C’est une conséquence naturelle quand nous nous sentons bien à l’intérieur.

Le bien-être intérieur est une assurance parfaite pour créer une société joyeuse et un monde en paix.

bien-être physiqueD’ailleurs, notre succès dépend essentiellement de notre capacité à gérer positivement notre corps et notre esprit. Pour parvenir au succès, le bien-être doit être la première qualité en nous.

Mais par dessus tout, il existe aujourd’hui des preuves scientifiques irréfutables que le corps et le mental fonctionnent à leur meilleur niveau quand nous nous sentons bien. Il est dit que si nous pouvions rester vraiment joyeux pendant 24h, nos capacités intellectuelles seraient multipliées par deux. Et bien juste en apaisant l’agitation mentale et en permettant à l’esprit de devenir claire, nous pouvons y parvenir.

L’énergie de vie que nous appelons « moi » a parfois été très heureuse parfois très mal, parfois paisible et parfois dépressive. La même énergie de vie est capable de faire l’expérience de tous ces états. Donc, si vous aviez le choix, parmi toutes ces émotions, laquelle choisiriez-vous ? La joie ou la déprime ? Le bonheur ou la tristesse ?

La réponse est évidente. Les chemins peuvent varier de personnes à personnes. Mais que nous soyons motivés par l’argent, par la boisson, ou par aller au paradis, ressentir le bien-être est notre unique objectif. Et même si nous prétendons n’être intéressé par aucun aspect de la vie et que nous ne pensons qu’à aller au paradis, quelque soit notre définition de celui-ci, nous sommes toujours à la recherche de la même chose, le bien-être. Si on nous avait dit dans notre enfance que Dieu vivait au paradis mais que le paradis était un endroit des plus horribles, souhaiterions-nous y aller ? Certainement pas. Essentiellement, le plus haut niveau de bien-être est le paradis. Le contraire est l’enfer. Donc, pour certains le paradis se trouve dans une bouteille, pour d’autre à l’église, au travail, en montagne, le bien-être est ce que tout le monde cherche.

La seule chose qui s’oppose entre nous et notre bien-être est simple : nous avons permis à nos pensées et à nos émotions de prendre leurs instructions de l’extérieur plutôt que de l’intérieur.

L’être humain, une machine exceptionnelle

Le mécanisme humain est le plus sophistiqué sur la planète. Nous sommes la plus incroyable technologie existante, mais nous ne savons pas où se trouve le clavier d’utilisation. C’est comme si nous essayions d’utiliser un ordinateur ultrasophistiqué avec une hache et un marteau. En conséquence, le simple processus de vie est un fardeau pour l’humanité. Juste pour gagner sa vie, se reproduire, élever une famille et mourir un jour, quel challenge !! C’est incroyable de constater comme les êtres humains souffrent juste pour faire ce que n’importe quel insecte, oiseau ou animal arrive à faire sans effort.

Nous sommes convaincus qu’en arrangeant les conditions extérieures, tout ira bien à l’intérieur. Mais les 150 dernières années sont la preuve que la technologie n’apporte que du confort et un aspect pratique à nos vies (et à quel coût pour la planète !), mais pas le bien-être intérieur, ni la joie, ni la paix. Nous devons comprendre qu’à moins que nous fassions les bons choix, les bonnes choses n’arriveront pas à nous. Ceci est vrai pour notre monde extérieur comme pour notre monde intérieur.

2018-06-14T18:17:38+00:00