Le processus de la Présence

Processus de la présenceUn voyage garanti au fond de soi-même

2016, ça commence aujourd’hui. Je suis à la montagne, j’ai beaucoup médité ces dernières 48h. 2015 s’est bien terminé. 2015 était une année exceptionnelle. J’ai traversé des épreuves, j’ai pleuré comme jamais, souffert comme jamais, aimé comme jamais, rit, sourit, ressenti la vie comme si je ne la commençais que maintenant. Je me suis senti vivant, et j’en suis infiniment reconnaissant car cette année m’a permis de réaliser que pour se sentir vivant, il faut s’ouvrir à ce que la vie propose, et l’accueillir totalement, même quand ce n’est pas agréable. Cette année, j’ai dit OUI à la vie.

Le hasard…toujours lui !

Après mon initiation au Surya Kriya et les difficultés qui ont suivi, j’ai reçu une étude astrologique que j’avais demandé à Ryan Kurczak, un astrologue et professeur de Kriya yoga que j’estime beaucoup. Il est important que vous sachiez qu’il y a à peu près cinq ans, je vous aurais découpé l’astrologie en petits morceaux. Et puis un jour, le destin m’a poussé à demander mon thème astral et je suis tombé par hasard sur Ryan qui commençait juste à mettre quelques vidéos sur Youtube. Ce qu’il m’envoya fut d’une telle exactitude, d’une telle précision que je ne pouvais logiquement et rationnellement y croire. Ce gars-là que je n’avais jamais rencontré en savait plus sur moi que n’importe lequel de mes proches, amis ou famille. Bref, c’est devenu au fil des années, un sujet passionnant et le rapport que j’avais demandé arrivait en mai de cette année 2015, à une période d’agitation qui suivait mon initiation. Ce que révélait ce rapport, en quelques mots, c’est que je devais développer l’aspect émotionnel de mon être.

Facile à dire! Ryan me conseillait un livre qui sans le savoir, allait considérablement participer à mon évolution intérieure.

Le Processus de la Présence

saut-elastiqueLe processus de la présence – Un voyage dans la conscience du moment présent de Mickael Brown est un OVNI, un livre qui ne ressemble pas à un livre, écrit d’une façon étrange et étonnante. Ce livre propose de suivre une méthode pendant 10 semaines, et vous promet que si vous suivez les instructions, votre vie émotionnelle mais aussi votre vie tout court, ne sera plus jamais la même. Il y aura un AVANT et un APRÉS. Vers le 15 mai, je commençais la lecture.

Le voyage intérieur commence en ouvrant le livre

Il faut attendre plus d’une centaine de pages d’introduction avant d’arriver à la première semaine du processus ! L’auteur passe son temps à vous mettre en conditions sur ce qui vous attend, parce que lui sait ce qui vous attend… Et il a raison ! L’idée générale du livre est que notre vie physique, mentale et émotionnelle se crée et se développe jusqu’à l’âge de sept ans. Toute émotion trop forte, mal acceptée, devient une émotion non intégrée qui reste en nous. Et comme un bébé n’a pas encore un corps assez développé pour interagir avec son environnement, ni le mental suffisant, il existe uniquement sur un plan émotionnel. Il ne peut QUE ressentir. Selon la qualité de l’expérience qu’il a de la vie, au travers de ses parents principalement, il intègre ou non les émotions qui sont les siennes. Malheureusement, toute émotion non intégrée cherchera à l’être, de la même façon qu’une rivière coule vers l’océan, c’est inéluctable. Et dès que nous avons la capacité physique et mentale d’interagir avec notre environnement, nous passons notre temps à dire non à ces émotions qui souhaitent s’exprimer en conscience. Notre éducation à la maison comme à l’école nous invite à ne pas pleurer, ou à ressentir de la honte si on pleure, à ne pas être en colère, ne pas ressentir de façon générale ce qui pourrait perturber les autres. Le résultat est devant nous, la société que nous avons est la conséquence de ce terrible déséquilibre émotionnel.

Le processus de la Présence demande du courage

la fin de vieMoi comme les autres, mon enfance n’y a pas échappé, exprimer mes émotions n’a pas toujours été possible. Le Processus de la Présence était là, dans mes mains, pour affronter les monstres que j’avais laissé grandir inconsciemment. Les trois monstres les plus connus: La peur, la colère et la honte. Se déclinent alors toute une panoplie de dérivés, la culpabilité, l’angoisse, la peur d’être abandonné, rejeté, dévalorisé, sous-estimé, j’en passe et des meilleures. Que se passe t’il lorsque l’on se sent mal? On fait tout pour se sentir bien, quitte à fumer, boire, prendre toute substance qui pourrait nous détourner de cette émotion pénible qui en fait ne demande qu’à être intégrée. Le Processus de la Présence est un miracle pour celles et ceux qui souffrent, qui n’arrivent pas à gérer leurs émotions, les exprimer. Car la vie, dans sa vraie définition, inclut toutes les émotions, sans exception. Etre triste est aussi important que d’être joyeux. Si vous êtes triste, soyez triste, totalement, parfaitement, à 100%. C’est ce que j’ai appris à partir du 15 mai. La vie m’a donné toutes les occasions à partir de cette date de vivre et d’intégrer consciemment la peur, l’angoisse, l’amour, le rejet, la tristesse, la mélancolie, l’abandon, le doute extrême, la colère. Quelle aventure ! Plus besoin d’aller au cinéma pour voir la vie de personnages de fiction vivre toutes ces émotions. Ma vie suffisait 🙂

Je disais que mon initiation au Shambavi avait été l’expérience la plus intense de ma vie. Et bien le Processus de la Présence (lien direct sur Amazon : Le processus de la présence – Un voyage dans la conscience du moment présent) est au même niveau, différent, mais au même niveau. Et le résultat, bien qu’il ne soit pas encore totalement dévoilé, est inimaginable avant de faire le Processus. Aujourd’hui, j’ai gagné en sérénité (le contraire de l’angoisse), j’aime TOUT beaucoup plus, accepte TOUT beaucoup plus, je pleure quand ça vient sans essayer de contrer le phénomène. Quand je ne me sens pas bien, je n’essaye pas de me sentir bien, je suis en acceptation et essaye de ressentir le plus possible ce qu’il se passe. Je n’ai plus peur de souffrir. Croyez-moi, ça change la vie! Depuis toutes ces années, le changement s’opère. Yoga, méditation, introspection… aujourd’hui, la différence, c’est que ça va beaucoup plus vite qu’avant. J’ai l’impression d’évoluer en 6 mois comme il m’aurait fallu 5 ans normalement. Et surtout, je sens intuitivement que ça va encore s’accélérer, que je vais ressentir encore plus de sérénité, de joie, d’amour, de satisfaction. Je sens que je vais vivre des choses encore plus intenses avec des personnes qui partageront cette intensité de vie. C’est magnifique.

2018-06-18T19:57:14+00:00